Passage au site spécifique : Les États Généraux du Lien

32bis, rue E.-Landrin, 92100 Boulogne Billancourt
01 40 91 78 04

Éditorial

Aide aux victimes d’accidents médicaux

Nos bureaux sont installés à Boulogne 92
Notre nouvelle adresse est
32 bis rue Emile Landrin - Boulogne
métro Marcel Sembat
Vous pouvez nous y rencontrer et venir déposer votre dossier ou en discuter.
Il suffit de prendre rendez-vous au 01 40 91 78 04
Vous estimez être victime d’une erreur médicale.
Environ 60 000 personnes décèdent chaque année en France d’erreurs médicales, d’effets indésirables de traitements médicaux ou d’infection nosocomiale . Ce fléau est la 3e cause de décès dans les pays dits développés. Pourquoi ? et comment prévenir soi même les risques d’erreur ? comment participer soi même à une prise en charge plus pertinente ? éviter les examens, les actes et les traitements inutiles ?
en savoir plus dans
http://www.docteurestcebiennecessaire.fr

L’Association le LIEN accompagne les personnes qui s’estiment victimes d’un accident médical ou d’une infection nosocomiale pour comprendre leur parcours et ce qui leur est arrivé.
Elle vous aide pour vos démarches administratives comme l’accès à un dossier médical ou la rédaction d’une réclamation et dans vos démarches médicales, demande de médiation, comprendre son dossier ; si cela est nécessaire, le LIEN vous aide pour choisir la voie la meilleure adaptée à votre cas ou celui d’un membre de votre famille pour obtenir la meilleure indemnisation possible de l’ensemble de vos préjudices.
Vous avez besoin d’être accompagné(e) dans vos démarches, vous ne savez pas comment faire ?
appelez et prenez rendez-vous si besoin : 01 40 91 78 04
ou adressez un message sur : reseausante@hotmail.fr

L’accompagnement par l’association Le LIEN pour optimiser la préparation et présentation du dossier devant une commission régionale amiable d’indemnisation est gratuit pour tout adhérent. En cas de besoin une étude de dossier peut - être réalisée par un médecin conseil de victimes agréé par notre association.
S’il s’agit d’aller devant un tribunal, l’association peut vous aider à choisir un avocat spécialisé dans l’indemnisation des accidents médicaux.

Alain-Michel Ceretti, président de France Assos Santé

France Assos Santé
La voix des usagers .
Communiqué de presse
Le 23 mai 2017

ALAIN MICHEL CERETTI, ELU PRESIDENT DE FRANCE ASSOS SANTE

A l’occasion de sa première assemblée générale ordinaire, l’Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé, prévue dans la loi de modernisation du système de santé et constituée le 21 mars dernier avec 72 associations nationales membres, s’est dotée ce 23 mai 2017 de ses premières instances élues et a choisi son nom de marque « France Assos Santé » au service de l’efficacité de ses combats.

Alain Michel CERETTI, premier président de France Assos Santé
Son parcours associatif reconnu auprès des victimes d’infections nosocomiales avec Le LIEN l’a amené à occuper des responsabilités de premier plan dans la défense des usagers en tant, notamment, que conseiller santé du Défenseur des Droits, poste dont il démissionne ce jour-même. Il synthétise en ces termes ses intentions prioritaires à la présidence de France Assos Santé : « Nous devons exprimer la voix des usagers du système de santé afin de constituer un contre-pouvoir défendant leurs intérêts. Et on sait à quoi sont avant tout attachés nos concitoyens en termes de santé :

  • un système qui soit solidaire d’un point de vue économique et financier,
  • un système organisé pour permettre des parcours de santé de qualité accessibles depuis chaque bassin de vie. Ce sera donc autour de ces enjeux prioritaires que s’orientera d’abord notre action. A cette fin, je serai notamment attaché à ce que les représentants des usagers, base de l’implication associative dans les nombreuses instances de santé, soient respectés et reconnus dans l’exercice de leur mandat. Il faudra ainsi qu’ils soient mieux identifiés dans les lieux de soins, et j’invite en ce sens les directeurs d’établissements de santé à valoriser et faciliter le rôle des représentants des usagers auprès des personnes fréquentant leur établissement. Plus aucune décision d’importance pour notre système de santé ne se fera sans que France Assos Santé ait été consultée, comme le prévoit la loi. Nous démontrerons l’importance d’associer les représentants des usagers à la décision par nos compétences, et par la pertinence de nos choix comme de nos actions. »

Un bureau représentatif d’une large diversité associative
9 autres membres complètent le bureau de France Assos Santé pour la mise en œuvre de ces objectifs :

  • 1er Vice-Président / Secrétaire, Gérard RAYMOND (FFD, Fédération française des Diabétiques)
  • Trésorière, Marie-Pierre GARIEL (UNAF, Union nationale des associations familiales)
  • Daniel BIDEAU (UFC Que Choisir)
  • Arnaud de BROCA (FNATH – Accidentés de la vie)
  • Danièle DESCLERC-DULAC (Union régionale des associations agrées d’usagers du système de santé – Centre Val-de-Loire)
  • Samuel GALTIE (AIDES)
  • Alain LAFORET (FNAR, Fédération nationale des associations de retraités)
  • Didier LAMBERT (E3M, Association d’entraide aux malades de myofasciite à macrophages)
  • Marianick LAMBERT (Familles Rurales)

Remerciement et hommage à Edouard COUTY
Le bureau nouvellement élu tient à remercier chaleureusement et à rendre un hommage appuyé à Edouard COUTY pour son implication déterminante auprès de toutes les forces vives de notre tissu associatif ayant participé aux travaux collectifs de concertation pour permettre la création et le lancement de France Assos Santé.

Contact presse : Marc Paris : 01 40 56 94 42 / 06 18 13 66 95 / mparis@unaass.org

Patients, ouvrez la et ouvrez l’oeil, votre vie en dépend

Le LIEN s’est construit il y a 20 ans sur la prise de parole de patients victimes d’un accident médical sériel. L’association a alors mis sur la place publique le grave et mortel fléau que sont les infections nosocomiales.
Depuis l’association ne cesse de porter l’importance de la prise de parole du patient pour lui-même d’abord, l’ouvrir et ouvrir l’œil, et pour les autres, c’est à dire ne pas hésiter à signaler tout fait lui paraissant anormal lors d’un passage en établissement de santé.

Très heureusement le concept de patient acteur de sa santé et de sa sécurité en soins, est en développement dans le milieu hospitalier., notamment sous l’impulsion des pays Nord américains et de leur campagne « patients speak up » ou « Patients ouvrez-la »
Du concept, nous devons passer à la pratique. Chacun de nous doit apprendre à regarder, dire, poser des questions et faire respecter sa parole.

Marseille le 28 juin 2017 : le patient acteur de sa propre surveillance en cancérologie
http://www.lesdebatspublicsdelipc.c…

et aussi lire la note sur la démocratie sanitaire Institut Paul Calmette Marseille
Dominique Maraninchi parle aux patients :
http://www.lesdebatspublicsdelipc.c…

Révolution de la prévention, des habits neufs

Amélioration de la pertinence des traitements et qualité de la prise en charge et enjeux économiques, un modèle gagnant-gagnant reproductible ?

https://blogs.mediapart.fr/jean-pie…

https://www.youtube.com/watch?v=da1…

Articles précédents

Mots-clés