Adhérez au Lien

45, rue Carnot - 92100 Boulogne Billancourt
06 75 86 10 12

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Exploration au cœur des nouveaux variants

Article

Exploration au cœur des nouveaux variants

25 janvier

Malgré le couvre-feu qui aurait fait reculer l’épidémie, selon le Pr Delfraussy, président du comité scientifique de la COVID-19, « Les mutants et variants changent complètement la donne depuis trois semaines. Ils apparaissent de façon multiple, ont des facteurs de transmission plus élevés, et accélèrent la transmission »,
« Où on est-on de ces variants en France ? Il y a une première étude flash qui montre qu’on est autour de 2% des contaminations, mais qui sera renouvelée ce mardi et mercredi. Entretemps, on a des données moins importantes qui montrent que le virus anglais est plutôt à 7, 8, voire 9% dans certaines régions, dont la région parisienne », disait -il hier soir sur la chaine BFM

Le 15 janvier, Vincent Maréchal, professeur en virologie,père du réseau OBEPINE, réseau de surveillance des virus dans les eaux usées, donnait une interview sur le sujet des variants dans le journal JIM

JIM : Où en est-on, en France, de la diffusion de ces deux variants ?
Pr Vincent Marechal : Selon les données qui ont été communiqués par les autorités sanitaires, le variant anglais serait en cause dans 1 % des nouveaux cas en France. Mais je ne sais s’il s’agit de données confirmées par séquençage génétique.
D’après les informations à ma disposition, il s’agirait d’une extrapolation sur les tests PCR réalisés les 7 et 8 janvier dernier.
Un test PCR spécifique permet en effet de soupçonner que l’on est infecté par le variant, mais le séquençage de la souche doit mettre en évidence les autres mutations qui constituent la signature du variant britannique.

Données OBEPINE Seine Centre
https://www.reseau-obepine.fr/seine…

Les résultats dans votre région :
https://www.reseau-obepine.fr/newsl…

en savoir plus sur ITW Pr Vincent Maréchal

https://www.jim.fr/medecin/debats/i…

Claude Rambaud

Tous les articles