Adhérez au Lien

45, rue Carnot - 92100 Boulogne Billancourt
06 75 86 10 12

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Non au retour du plomb à Notre-Dâme de Paris !

Article

Non au retour du plomb à Notre-Dâme de Paris !

7 mars

Classé par l’OMS parmi les 10 produits chimiques gravement préoccupants pour la santé publique concernant surtout la santé des travailleurs, des enfants et des femmes en âge de procréer le plomb provoque une intoxication appelée saturnisme.

Il pénètre dans le corps par les voies respiratoires et digestives. Il a des effets nocifs particulièrement chez l’enfant, ainsi que chez la femme enceinte et le bébé qu’elle porte contaminé par voie sanguine.

Le plomb se diffuse insidieusement dans le corps et attaque de nombreux organes comme le cerveau, les reins, le foie et les os. Stocké dans les dents et les os, où il s’accumule au fil du temps, il passe dans le sang et durant la grossesse contamine le fœtus.
Les enfants les plus exposés au risque sont les très jeunes enfants (y compris pendant la période fœtale) et ceux de milieu économique défavorisé.

Avec ou sans symptômes aigus, l’intoxication finit par avoir des conséquences irréversibles, par exemple des troubles cognitifs, neuropathie périphérique, insuffisance rénale d’aggravation progressive et décès, car l’intoxication au plomb tue

https://solidarites-sante.gouv.fr/I…

https://www.who.int/fr/news-room/fa…

Le saturnisme ne se soigne pas et a de graves conséquences sur la santé des générations actuelles et futures puisqu’elle provoque : chez la femme enceinte fausse-couche, bébé de petit poids et/ou déjà intoxiqué, chez le jeune enfant puis l’adulte, perturbations du système nerveux central (avec ses conséquences néfastes sur les capacités intellectuelles, le comportement, la concentration etc), risques d’infertilité, de cancer etc.

Pour que cette intoxication n’ait pas lieu il suffit d’empêcher que les particules de plomb soient respirées et/ou ingérées et donc d’éliminer impérativement les sources de pollution.

L’AFVS , association des familles de victimes du saturnisme se bat actuellement contre une décision aberrante qui compromet la santé publique : l’utilisation du plomb pour la reconstruction de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, et faisons circuler une pétition que, j’espère vous signerez et diffuserez largement !

C’est pourquoi le LIEN s’associe au coup de gueule de l’association des familles de victimes du saturnisme et soutient sa pétition

https://www.change.org/p/non-%C3%A0…

Il existe des alternatives au plomb pour la reconstruction de la toiture de la cathédrale Notre-Dame :

  • Cathédrale de Chartres : la forêt et la toiture en plomb ont brulé en 1836. les architectes Baron et Piébourg notamment ont reconstruit avec une charpente métallique et une couverture en cuivre qui donne une couleur si caractéristique à cette cathédrale.
  • Cathédrale de Metz : sa couverture en ardoises a été remplacée par du cuivre en 1885. Il y a même eu depuis un habillage en cuivre du chéneau de pierre.
  • Cathédrale de Strasbourg : suite à l’incendie du toit en plomb, elle a été recouverte en cuivre en 1873.

L’acier recyclé serait une alternative intéressante (esthétique, respect de l’environnement …) et ce serait l’occasion pour les ingénieurs français d’étudier d’autres procédés.

Le Haut Conseil de Santé Publique a publié un avis sur la dangerosité du plomb laminé pour la santé publique.

Lors du COPIL Plomb de la ville de Paris, le responsable du chantier nous a clairement dit qu’il n’y avait eu aucune recherche d’alternative, soit disant parce que Notre-Dame était classée par l’UNESCO et qu’il ne faudrait même pas changer la couleur…. et que c’était ce que tout le monde voulait « une reconstruction à l’identique » !!

Et pendant ce temps, les balayeurs soulèvent la poussière de trottoirs chargée de particules de plomb, ces particules fines se répandent en Ile de France et dans la vallée de la Seine etc etc. On aggrave ce problème de pollution au plomb au lieu de le résoudre.

S’opposer à l’utilisation du plomb pour cette reconstruction emblématique orienterait ce chantier vers un respect de l’environnement et de la santé publique et servirait d’exemple pour la restauration de tous les bâtiments français (voire ailleurs puisqu’il est regardé au-delà de nos frontières).

https://www.change.org/p/non-%C3%A0…

Claude Rambaud

Tous les articles