Adhérez au Lien

13, rue Le Corbusier - 92100 Boulogne Billancourt
06 22 60 22 28

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Sécurité sanitaire et fournitures scolaires : protégeons nos enfants

Article

Sécurité sanitaire et fournitures scolaires : protégeons nos enfants

8 juillet

Un avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, publié hier jeudi révèle la présence de substances toxiques dans les fournitures scolaires.
6 ans déjà ! il y a 6 ans que l’association ’UFC Que Choisir, alertait sur la dangerosité de ces produits.
l’Anses demande enfin une règlementation protectrice à l’échelle européenne.
Stylos, feutres, colles, encres, correcteurs, agendas, cahiers…
Ces produits utilisés au quotidien par les écoliers et au bureau contiennent des substances toxiques dangereuses pour la santé, telles que le chrome, les colorants, le nickel, le bisphénol etc…
Sur la base de la littérature scientifique disponible et d’échanges avec les associations de consommateurs et les fédérations professionnelles des fabricants et distributeurs,

Les familles de substances chimiques visées sont :

les phtalates ;
les composés organiques volatiles (COV) dont le formaldéhyde, le chloroforme, le toluène ;
des nitrosamines ;
le benzène ;
les métaux lourds comme le chrome hexavalent, le cadmium, le nickel ou le plomb ;
les perfluorés (PFAS),
les colorants ;
le bisphénol A ;
les isothiazolinones et autres conservateurs ;
les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ;
les substances parfumantes.

l’ANSES observe que ni en France ni en Europe, les fournitures scolaires ne relèvent d’une réglementation spécifique permettant d’encadrer leur composition, leur fabrication ou leur utilisation pour s’assurer de leur innocuité.

Compte tenu de leur usage, certaines fournitures scolaires comme la peinture, les feutres ou les crayons de couleur sont considérées comme des jouets, ce qui conduit à l’interdiction pour leur fabrication de substances cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (CMR). Aussi, l’Agence appelle à appliquer à l’ensemble des fournitures scolaires la réglementation européenne relative à la sécurité des jouets (n°2009/48/CE).

Cette évolution réglementaire favorisera la réduction, voire la suppression de la majorité des substances identifiées dans les fournitures à l’heure actuelle, par exemple les substances parfumantes, les phtalates, certains métaux ou les HAP.
L’Agence demande également aux fabricants et distributeurs de supprimer certaines substances ou familles de substances parfumantes indépendamment des évolutions réglementaires.

Par ailleurs, si ces articles doivent respecter les réglementations en vigueur dans des conditions normales d’utilisation, elle recommande que les fabricants prennent en compte les comportements et usages prévisibles comme le « machouillage » pour s’assurer de l’innocuité de ces produits.

En savoir plus :
https://www.anses.fr/fr/system/file…

Claude Rambaud

Tous les articles