Adhérez au Lien

45, rue Carnot - 92100 Boulogne Billancourt
06 75 86 10 12

Vous êtes ici : Accueil > Articles > Le Haut Conseil de la Santé Publique publie un avis sur la prise en charge à (...)

Article

Le Haut Conseil de la Santé Publique publie un avis sur la prise en charge à domicile des patients COVID 19

19 avril

Le Haut Conseil de la Santé Publique publie un avis sur la prise en charge à domicile des patients COVID-19

Dans la majorité des cas, les patients atteints de Covid-19 sont pris en charge par un spécialiste en médecine générale.
Les signes cliniques le plus souvent rapportés en médecine de ville, mais aussi les signes atypiques (anosmie ou agueusie, particularités chez la personne âgée…), sont précisés.
Les critères pouvant nécessiter une prise en charge hospitalière doivent être recherchés d’emblée.

Parmi ces critères la saturation périphérique en oxygène en air ambiant inférieure à 95 % (en l’absence de pathologies hypoxémiantes antérieures) constitue un élément essentiel. L’identification de signes de gravité (saturation inférieure à 90 %, polypnée importante ou troubles de la conscience) nécessite de faire appel au Samu-centre 15.

La réponse sanitaire en ambulatoire doit faire appel à la coordination des acteurs des structures de prise en charge (cabinet de groupe, maison de santé, centre de santé, réseaux de soins de première ligne, Ehpad et hospitalisation à domicile [HAD]).

Le contact par téléphone ou en téléconsultation permet d’évaluer la situation clinique.
Au terme de ce contact, des conseils simples peuvent être délivrés et une surveillance mise en place.
Toutefois dans certaines situations, l’examen clinique s’avère indispensable en particulier pour mesurer la saturation périphérique en oxygène et la fréquence respiratoire.
Lors de toute prise en charge en présentiel (qu’elle soit à domicile ou en structure de soins), le respect des mesures barrières et la protection des soignants demeurent essentiels.

La recherche du virus SARS-Cov2 par RT-PCR sera réalisée dans les situations figurant dans la liste de priorisation diagnostique.

Aucun autre examen biologique n’est recommandé de manière systématique, à l’exception de la recherche d’un diagnostic différentiel du Covid-19. La réalisation d’un scanner thoracique en ville n’est pas recommandée et la radiographie thoracique est peu contributive au diagnostic de Covid-19.

Prise en charge médicamenteuse :

À ce jour, aucune prescription de traitement à effet antiviral attendu n’est recommandée en ambulatoire en dehors d’essais cliniques.

En l’absence de pneumonie, seul un traitement symptomatique est recommandé, les anti-inflammatoires devant être proscrits

Lorsqu’une pneumonie a été identifiée, l’indication d’une antibiothérapie fait appel aux recommandations de la SPILF, SFMU.

Dans certaines situations les soins de support (comprenant éventuellement une oxygénothérapie) et soins palliatifs peuvent être mis en place à domicile.

Les spécificités de la prise en charge des personnes âgées sont rappelées. Les modalités de surveillance des patients (y compris lors de soins palliatifs) sont précisées.

L’avis complet est mis en ligne sur l’étiquette colonne à droite , en haut de la l’étiquette sur :
https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avi…

https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avi…

Claude Rambaud

Tous les articles

Mots-clés